Blog Sexo : Tous nos Conseils Sexy

La masturbation, un plaisir pas si solitaire



La masturbation, un plaisir pas si solitaire

 

Aujourd’hui, l’auto-érotisme s’avoue. La masturbation féminine, masculine est admise. Pourquoi l'intégrer au sein de ses rapports amoureux ? Et comment jouir de la masturbation mutuelle ?

La masturbation est un plaisir autorisé

Entre le 18 et le 20ème siècle, l’onanisme est interdit. De nos jours, sexologues et chercheurs en neuroscience ont établi que l’autosatisfaction appartient à l'érotisme. Elle est même nécessaire à l'assouvissement coquin. De plus, elle est pratiquée à tous les stades de la vie, aussi bien par les hommes, que par les femmes. C’est cette acceptation de la masturbation qui a réellement changé. Quoi de plus normal que votre sexshop Oh ! Darling s’empare du sujet !

Une masturbation partagée pour une extase décuplée

Associer la branlette à un rapport offre à monsieur une possibilité de retarder son éjaculation. Un lubrifiant complète ce jeu sexuel pour y apporter une douceur exquise. De même l’attouchement peut être concentré sur les testicules, le périnée, ou encore l’anus. Une excitation simultanée de la prostate et de la verge garantie des orgasmes puissants. Une femme qui se masturbe pendant le coït a plus de chance de parvenir au grand frisson. La stimulation du clitoris, par les mains de la belle, celles de son partenaire, ou par un jouet intime fun & coloré est aujourd’hui une réalité. Selon une étude de l’IFOP menée en 2017 sur un échantillon de 913 femmes âgées de 18 à 69 ans, on constate que 74% d’entre elles avouent s’être caressé au moins une fois au cours de leur vie. Elles étaient 19 % en 1970. Difficile de passer à côté de cette évidence. La masturbation féminine est souvent moins mécanique, et plus voluptueuse que celle de son conjoint, mais le plaisir qui en découle est aussi intense. Alors, messieurs pour votre prochain cadeau, pensez vibro !

La masturbation mutuelle, une connexion supplémentaire

La recherche d’un orgasme commun et simultané peut paraître utopique, mais la quête de la jouissance dans un rapport est légitime pour chacun des amants. La masturbation peut sembler désuète, mais oser partager ce plaisir solitaire en présence de sa conjointe ou de son partenaire est un signe de confiance. De pouvoir admirer l’autre en train de se caresser manuellement, ou avec un sex-toy est très excitant. Ce délice donne une dimension beaucoup plus intime à la relation. Enfin, l’évocation des fantasmes pimente aussi le rapport, alors pourquoi vous en priver ?