Blog Sexo : Tous nos Conseils Sexy

Orgasme, un impératif de la sexualité ?



Orgasme un imperatif de la sexualite

Le 21 décembre prochain, c'est la journée mondiale de l'orgasme. Créée en 2009 par l'association Global orgasm for peace, la vocation de la manifestation est de promouvoir la paix, en incitant les gens à jouir... Une version revisitée du célèbre do the love no the war ! Mais qu'est-ce que l'orgasme ? Sommes-nous égaux face à cette déferlante de plaisir ? L'atteindre est-il une obligation ?

Définition scientifique de l'orgasme, peu sexy

De ce point de vue, la jouissance est loin d'être glamour. L'orgasme est une série de mouvements, ou contractions musculaires, qui entraînent une accélération du rythme cardiaque et respiratoire. Pour les spécialistes, c'est une étape du schéma sexuel qui comprend : l'excitation, le plateau, l'orgasme, et la résolution.

Intimement lié à l'évolution humaine, il s'inscrit dans un échange érotique, assimilé par le cerveau comme une récompense. Il s'est développé en permettant aux amants de s'unir pour autre chose que la simple reproduction de l'espèce.

Il peut être occasionné par la masturbation, ou par les relations amoureuses. Il est toujours encouragé par votre sexshop Oh! Darling.

Homme et femme, égaux devant l'orgasme ?

Ce point culminant de plaisir est un mélange de réactions physiques, hormonales et mentales. Pour les deux partenaires, état psychologique et orgasme sont souvent associés, ainsi que différents facteurs émotionnels, ou sensoriels. Même s'il peut être provoqué de manière purement mécanique. Il est tout de même plus appréciable quand il combine toutes les dimensions de l'être.

Chez l'homme, les testicules, la prostate, le pénis, et plus précisément le gland sont les principales zones érogènes qui déclenchent l'orgasme. L'éjaculation, souvent associée à l'orgasme masculin, peut être retardée pour vivre des spasmes voluptueux différenciés de cette dernière. Le tantrisme encourage cette pratique. Elle permet de jouir d'orgasmes plus vifs, renouvelés, et évite la période réfractaire, c'est-à-dire, le moment où le pénis redevient placide. Elle offre donc un rapport sexuel plus long. En dehors de cette philosophie, pour la repousser, il suffit d'appuyer sur le périnée entre les testicules et l'anus ou encore sur la base de la queue. Le cockring est bien souvent conseillé pour accompagner cette maîtrise, tout comme certains gels retardant pour plus de plaisir. Le stimulateur de prostate, ou l'intromission d'un doigt en direction du point P apporte aussi un orgasme prostatique.

Pour la femme, il provient avant tout de la stimulation clitoridienne. L'orgasme dit vaginal n'est qu'une excitation par la verge des piliers du bouton de rose, et du gland clitoridien. Le vagin et les lèvres restent tout de même des parties sensibles qu'il est conseillé de titiller. Le fameux point G, semble lui aussi être une extrémité de ce petit organe servant uniquement au plaisir. L'anus est également une zone réceptive. Rétrécissement du vagin, contraction involontaire du périnée, et mouille abondante en sont les principaux signes.

Les deux amants ont des capacités multiorgasmiques, bien que les femmes y soient plus propices.

Orgasme, un passage obligé ?

Pendant des siècles, la recherche de jouissance a été interdite dans les relations conjugales, souvent relayés aux partenaires extérieurs. Après c'est la femme qui a dû se soumettre aux désirs et aux pulsions de son époux. Heureusement, les temps changent, et aujourd'hui la plupart des couples revendiquent l'orgasme. Même, s'il n'est pas simultané, ou systématique. Les jeux sensuels, les caresses, le vibromasseur couple, l'écoute de son corps et de celui de sa moitié tendent au partage de la jouissance. Il faut toutefois signaler que les femmes restent les grandes perdantes en terme d'extase. La complicité doit donc trouver toute sa place dans les rapports coquins. Faire l'amour par sacrifice, ou par devoir doit être banni des mentalités, tout comme les notions de puissance, et de performance pour laisser à chaque partenaire la possibilité d'exprimer son potentiel orgasmique. L'orgasme est par certains points similaire au bonheur. Comme lui, il n'est pas un but à atteindre à tout prix, mais plutôt un chemin qu'il est plus intéressant de prendre à deux ... ou à plusieurs.