Blog Sexo : Tous nos Conseils Sexy

Le gland, un accès direct au plaisir !



Le gland, un accès direct au plaisir

Le gland est placé à la fin de la verge. C'est une des parties les plus sensibles du sexe masculin. Votre sexshop Oh ! Darling, vous donne des astuces pour jouir de sa richesse érotique.

Le gland, une zone érogène à part

Appartenant au pénis, le gland est par certains points assez similaire au clitoris. Comme le bouton de rose, il comporte plusieurs corpuscules de Krause. En effet, le renflement du zizi en compte environ trois milles. Ce nombre est pratiquement triplé pour le clito.

Il est dissimulé par le prépuce, lorsque le membre est flaccide, et non circoncis. Il renferme plusieurs vaisseaux sanguins. C'est pour cette raison, qu'il rougit au moment de l'érection, qu'il est très sensible, et délicat. Au sommet se trouve une petite fente, le méat urétral. C'est par là que l'urine et le sperme sont expulsés, toujours séparément. Pour l'anecdote, pendant l'éjaculation, le liquide séminal peut atteindre 40 km/h. La couronne, présente à la base du gland, a elle aussi un fort potentiel érotique. Comme le frein, la muqueuse est fragile. Un rapport trop brut peut rompre cette membrane élastique

La partie la plus grande du phallus, la hampe, est la moins érogène. Enfin, le plancher périnéal, entre les testicules et l'anus, est aussi à caresser. Cette zone offre une première excitation prostatique, si votre amant refuse un accès direct anal. La queue se compose de différents points à stimuler, mais le gland reste le principal déclencheur de plaisir essentiel.

Jouir, uniquement avec le gland, c'est possible

L'extase offerte par ce petit bout d'organe est inégalable. Pour ce faire, abordez la sexualité avec plus de volupté. Pour être excité, le gland doit toujours être humidifié. Une manipulation sèche le rend douloureux. Pensez au lubrifiant. Caressez-le avec la plus grande douceur, et variez les mouvements circulaires et linéaires. Alternez un toucher du bout des doigts, et du plat de la main. La couronne et le frein méritent aussi toute votre attention. Pour savourer tout le potentiel orgasmique du gland, la sensualité doit être au cœur de vos jeux coquins. La masturbation des points hautement érogènes de chacun des partenaires trouve toute sa place pour parfaire votre découverte intime. Ce délice amoureux peut intégrer une séance de slow sex.

Insérez votre gland en misant sur un coït plus doux

Comme la nature fait bien les choses, l'entrée du vagin est la partie la plus excitée durant de la pénétration. Pour un plaisir partagé, testez pendant quelques minutes des va-et-vient uniquement sur l'ouverture de la vulve avec le bout de votre membre. La jouissance est alors ressentie par les deux amants. Optez pour des positions face à face. Ainsi, monsieur peut titiller le clitoris de madame manuellement ou avec un stimulateur, pendant que la belle se concentre sur les zones érogènes secondaires citées plus haut.

Donnez une autre dimension à la fellation

Il est tout à fait possible, et même conseillé, lors du sexe oral, de rester concentré sur cette partie de la verge. Succion légère, aspiration profonde, léchage, couronne, gland et frein sont à attiser de toute urgence. Un lubrifiant comestible promet une dégustation coquine plus gourmande.

L'excitation du gland est aussi délicieuse pour l'homme que celle du clitoris pour la femme. Une initiation ou redécouverte parfaite pour réinventer le quotidien de votre couple. Alors, essayez rapidement !