Blog Sexo : Sexualité & Santé

Grossesse et sexualité



grossesse et sexualite

Inédite, ou déjà vécue, l'arrivée d'un enfant est toujours unique et importante pour un couple. Bien que la grossesse touche d'abord physiquement et émotionnellement la femme, les deux partenaires peuvent être en proie à des questionnements. Votre boutique coquine Oh ! Darling., fait le point sur la sexualité pendant la grossesse. Une sage-femme a accepté de collaborer, ces propos seront entre guillemets. Nous la remercions pour cette participation, qui se veut anonyme pour des raisons de déontologie.

Grossesse et sexualité, écoutez-vous !

La grossesse est un phénomène naturel, « ce n'est pas une maladie. » Les habitudes coquines de chaque couple peuvent être conservées. Sauf contre-indication médicale.

En général, les femmes enceintes ont une sexualité fluctuante. Chaque grossesse est vécue de manière personnelle. Donc la règle reste d'écouter vos envies, et votre corps ! Certaines peuvent avoir plus de libido qu'à l'habitude, et d'autres moins. Entre ocytocine, progestérone, œstrogène, le ballet d'hormones est incessant. Elles sont aussi responsables des nausées, de la fatigue, de l'émotivité. Les troubles intestinaux, les besoins d'uriner eux sont liés au positionnement du fœtus.

Ces aléas peuvent ralentir les envies de madame, mais « il ne faut pas qu'elle s'enferme dans sa grossesse. L'abstinence a lieu sur avis médical. Des saignements en faible quantité peuvent avoir lieu sans gravité suite à un rapport sexuel, dans le doute consulter si besoin. » Autrement, « il faut qu'elle fasse comme elle le sent avec l'accord du conjoint. » Enfin, de passer du statut de couple à celui de parents peut aussi être troublant. Alors, privilégiez dialogue et complicité pendant ces 41 semaines.

Votre corps change ? Rehausser votre féminité !

Courbure et cambrures s'accentuent au fil des mois. La lingerie sexy est toujours appréciée par les deux partenaires. Une nuisette volante, ou un ensemble 2&3 pièces affriolant et confortable permettent de se sentir désirable. Les dessous coquins servent aussi pour la conception d'un album érotique, et original. Un ventre arrondi est un merveilleux support pour créer une œuvre à base de peinture corporelle. Une initiative sensuelle, qui maintient la proximité physique, et met en valeur la féminité.

Grossesse et sexualité, votre couple doit être au premier plan

Il est primordial que chacun des amants ait sa dose d'affection, et de satisfaction coquine. C'est peut-être le moment de tester le slow sex, ou les loisirs cul'turels. Les jeux de plateau, ou ceux de la collection cœur à corps invitent à la redécouverte de l'autre. Le massage corporel érotique est sensuellement adapté pour prendre soin de votre partenaire. Pour madame, privilégiez les articles à base d'huile végétale, et non essentielle. Le sexe oral est aussi bienvenu, tout comme la masturbation partagée. Préférez les sextoys non vibrants, et conservez une bonne gestion de leur hygiène. Toujours en lien avec les hormones, la flore vaginale peut être modifiée. En cas de sécheresse, optez pour un lubrifiant à base d'eau. D'alterner pénétration anale et vaginale peut accroître le risque d'infection vaginale qui est déjà « une petite tendance pour certaines femmes enceintes. »

Grossesse, sexualité et positions, testez vos possibilités !

Vous allez très vite constater que certaines deviennent compliquées ou inconfortables. C'est le moment d'en essayer de nouvelles ! Toutes celles où la femme domine l'homme sont praticables. Elle peut vous faire face, ou vous montrer ses fesses. Les positions où les amants sont allongés de côté sont réalisables, tout comme celles ou madame tourne le dos à monsieur lorsqu'elle est debout. La levrette reste un classique. Si votre belle a besoin de se mettre sur le dos, c'est à vous de vous installer sur le côté, si son ventre la gêne. Orgasmes vaginaux, ou clitoridiens peuvent provoquer des contractions utérines, elles sont en général inoffensives. « Sur une grossesse sans particularité médicale, il est peut être conseillé d'avoir des rapports sexuels, à l'approche du terme, même si aucune étude ne prouve leur effet déclencheur. »

En cas de besoin de conseils approfondis, de doute, de douleur, ou de sensations désagréables, il est important de consulter le médecin, ou la sage-femme suivant la grossesse. L'équipe d'Oh ! Darling, vous souhaite 41 semaines de plaisirs partagés !